IMGP1644

 

Et oui ! depuis quelques mois déjà 3 hiboux moyen-duc dont 2 junéniles se sont faits entendre dans le jardin. Des petits cris stridents pour les jeunes et un doux hululement pour l'adulte.

Voici quelques photos de l'adulte, il ne semble pas dérangé par notre présence ou notre activité jardinière puisqu'il se repose (le jour) dans les arbres qui mènent au jardin.

 Le hibou moyen-duc vit dans les taillis, les bosquets et les petites plantations dans les campagnes ouvertes, habitat qui disparait de plus en plus avec la disparition des haies dans nos campagnes...  

La nuit, il devient actif et chasse les petits mammifères ou d'insectes pour se nourrir. Grâce à son ouïe très fine et son vol silencieux il peut surprendre les campagnols qui constituent 80% de son régime alimentaire.

Ses grandes aigrettes (« oreilles en plumes ») caractéristiques ne servent pas à l’audition. Le hibou les utilise pour ses mimiques. Peu d’animaux peuvent communiquer leur humeur aussi bien que le hibou moyen-duc avec son disque facial (plumes claires formant son "visage) et ses aigrettes. Comme nous, il possède les deux yeux sur le devant du visage. Cela réduit leur angle de vision mais ce handicap est compensé par l’extraordinaire mobilité de leur cou. En effet, grâce à ses 14 vertèbres cervicales (seulement 7 chez les humains), il peut tourner la tête à 270°. 

 

IMGP1627

IMGP1629